Menu icoMenu232White icoCross32White

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

header.imagePlaceholderheader.backgroundPlaceholder

header.clickToEdit

Retour
Les premiers résultats du projet MicroBioPhyto

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Les premiers résultats du projet MicroBioPhyto

Au début du mois d’avril, nous avons démarré les expérimentations dans le cadre du projet MicroBioPhyto. Notre objectif est de tester des traitements contre les maladies cryptogamiques de la vigne (oïdium, mildiou, black rot) par une méthode biophile (qui favorise la vie). A l’opposé des méthodes biocides (qui détruise des organismes vivants), les traitements testés visent à stimuler la microbiologie de la plante et du sol, afin de concurrencer les pathogènes au sein de leur niche écologique et donc de limiter leur action.

Pour cette saison 1, l’application de deux types de traitements a été testée sur un total de neuf sites présentant différents cépages et terroirs. Le thé de compost oxygéné (TCO) a été testé sur six sites, et le lixiviat de vermicompost (substance produite par la digestion de vers élevés dans un compost) a été testé sur trois sites. Les traitements ont été appliqués tous les 15 jours sur la phyllosphère des vignes (feuilles et rameaux), puis tous les 7 jours à compter de début juin.

L’état sanitaire des vignes a été évalué régulièrement à compter du premier traitement, début avril. Pour chaque site, des comparaisons sont réalisées entre des placettes avec traitements biophiles (TCO ou lixiviat), des placettes avec traitements biocides (à base de cuivre ou de soufre), et des placettes sans aucun traitement.

Une année à mildiou :

Cette année 2020 a été marquée par un printemps particulièrement humide. Le mois de mai s’est notamment avéré très pluvieux avec, à certains endroits, des hauteurs de pluies cumulées 3 fois supérieures aux normales mensuelles. De plus, un faible ensoleillement et un vent marin dominant ont accentué ces conditions d’humidité dans les vignes.

Ces conditions climatiques ont largement favorisé le développement du mildiou, et ont coïncidé avec la période de floraison de la vigne, très précoce cette année, engendrant des dégâts importants sur les raisins. Tous les sites expérimentaux ont été touchés par le mildiou, parfois de façon très intense.

storage?id=1102773&type=picture&secret=dsEJP3qW5kskPToNo8nIfhPq3e3kB54CrWZqYJ7K&timestamp=1595500240

Dans de telles conditions, les traitements biophiles testés n’ont pas montré d’efficacité sur le mildiou. Si les traitements biocides ont permis de limiter l’intensité des attaques de mildiou, les traitements biophiles testés n’ont pas montré de résultats satisfaisants. La fréquence et l’intensité des attaques ont été relativement similaires entre les placettes avec traitements biophiles et celles non traitées.

storage?id=1102774&type=picture&secret=IMlFrtVLuuAVNdZV36HtXBrr3tt4hG6SoGKtm2tF&timestamp=1595500268

Les attaques de mildiou n’ont pas touché les sites avec la même intensité. Cependant, quel que soit le traitement, le classement des sites en fonction de l’intensité des attaques de mildiou était similaire. La topographie des sites, la densité des parcelles et la vigueur de la vigne semblent avoir un effet important sur l’intensité des attaques de mildiou.

Et les autres pathogènes ?

Si les traitements biophiles testés se sont montrés inefficaces sur le mildiou, des résultats positifs ont été observés sur les autres pathogènes, en particulier l’oïdium, et ce notamment pour un carignan particulièrement sensible à cette maladie. D’autre part, sur trois sites, les placettes avec traitements biophiles ont montré des résultats positifs sur les attaques de black rot.

storage?id=1102775&type=picture&secret=GrRRmrRMKQGJAvb5H5aEi6hikhDfkIitrg53tPum&timestamp=1595500285

L’observation de ces pathogènes n’a pu être réalisée que sur les feuilles. Ces derniers résultats doivent donc être nuancés. Cependant, cela ouvre une perspective intéressante à confirmer lors des expérimentations menées la saison prochaine.

Suite des expérimentations de la saison 1

Pour cette saison, l’application des traitements ainsi que les mesures d’état sanitaire des vignes ont pris fin. La prochaine étape consistera a mesurer la qualité des vendanges et la vigueur des vignes sur les différentes placettes.

Enfin, des échantillons de feuilles ont été prélevés sur certains sites afin d’y réaliser des mesures génétiques visant à caractériser la micro-biodiversité de la phyllosphère des vignes en fonction des différents traitements testés. Ces résultats originaux permettront de mesurer l’impact des traitements réalisés sur la microbiologie des vignes. Ils seront réalisés l’année prochaine, en même temps que l’ensemble des échantillons collectés lors de la saison 2 du projet.

storage?id=1102777&type=picture&secret=sjIImziri6Hr3cEpo0n4BeB6355LATPccrT5QXbs&timestamp=1595500319

Hyphe mycélien présent dans le thé de compost oxygéné, grossi 400 X. Source : Chemin Cueillant

... A suivre !

1 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Participation à l'émission C dans l'sol du 20 octobre 2020

Participation à l'émission C dans l'sol du 20 octobre 2020

Mardi dernier, une petite délégation de Chemin Cueillant a été invité à participer à l'émission...

26 octobre 2020
MicroBioPhyto<br />
- saison 2 - acte 1 : autoproduction de compost

MicroBioPhyto
- saison 2 - acte 1 : autoproduction de compost

Les vendanges 2020 viennent de s’achever, mais il est déjà temps de préparer la deuxième saison...

22 octobre 2020
La fête paysanne d'automne est annulée

La fête paysanne d'automne est annulée

BonjourNous avons le regret de vous informer que la fête paysanne d'automne prévue le 3 octobre,...

29 septembre 2020
C'est bientôt la fête paysanne d'Automne !

C'est bientôt la fête paysanne d'Automne !

Voici ci-dessous, le programme de la fête paysanne d'Automne, que nous co-organisons avec le...

15 septembre 2020
On parle de Chemin Cueillant dans l'Indépendant !

On parle de Chemin Cueillant dans l'Indépendant !

Dans son édition du 15 août dernier, l'Indépendant a publié un article concernant la rencontre...

17 août 2020
Les premiers résultats du projet MicroBioPhyto

Les premiers résultats du projet MicroBioPhyto

Au début du mois d’avril, nous avons démarré les expérimentations dans le cadre du projet...

23 juillet 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus