Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

L'axe "Alternatives Phytosanitaire"

Le groupe de travail "Alternatives phytosanitaires" s'intéresse à l'utilisation de pratiques phytosanitaires alternatives, via l'expérimentation et l'échange d'expériences.

Comment évaluer et prévenir les risques phytosanitaires des cultures ?

Quels modes de conduites et méthodes préventives peuvent minimiser ce risque ?

L'utilisation de préparation naturelles peu préoccupantes (PNPP) est-elle une méthode alternative efficace ?

 

L'objectif est de favoriser une augmentation collective des compétences, par l'échange, la mise en commun et la formation.

L'oïdium, Erysiphe necator, est la maladie dominante sur vignes en pays Minervois 

Cet axe est animé dans le cadre d'un GIEE. Depuis 2021, grâce à des fonds venant de la DRAAF, ce dernier est accompagné pour se retrouver régulièrement afin d'échanger, apprendre et expérimenter autour de la thématique des alternatives phytosanitaires.

Pour en savoir plus : GIEE 2021-2026

Quelques actions :

 

  • Fiche technique sur le piège à mouche de l'olive :

  • Fiches techniques téléchargeables, réalisées dans le cadre du GIEE 2016-2020 :

Extraits fermentés : Renouée du Japon, luzerne, ortie...

Point règlementation :

Les plantes utilisé dans le cadre de la protection des cultures sont aussi règlementées. Cette règlementation est applicable aux produits commerciaux disponibles mais aussi aux préparations faites sur l'exploitation, que ce soit à partir de plantes fraichement ramassées ou séchées. Vous trouverez ci-dessous :

Pour une protection phytosanitaire : 

Hors du cadre phytosanitaire :

Pour les plantes n'entrant dans aucun des cadres règlementaires cités, l'utilisation au champ est alors interdites sans une autorisation de mise sur le marché française.